Le Mois du Ratrait, 14ème édition


LE MOIS DU RATRAIT , 14ème édition
du 26 septembre au 19 octobre 2014

Expositions, concerts et spectacles gratuits vous attendent du 26 septembre au 19 octobre 2014, dans la rue du Retrait, Paris 20ème, à l’occasion du 14ème Mois du Ratrait.

Vernissage le mercredi 24 septembre à 18h30
L’entrée des spectacles est totalement libre dans la limite des places disponibles

Pour la 14ème année consécutive, l’Association Le Ratrait anime le Le Mois du Ratrait et propose des activités artistiques et culturelles ouvertes à tous.
Ce festival rassemble le quartier chaque automne autour d’artistes plasticiens, dans une ambiance festive et conviviale. Cette année encore, musique, street art, théâtre seront au rendez-vous de ce festival éclectique.
Fruit d’un travail commun avec les artistes et le Théâtre de Ménilmontant, la programmation est l’occasion de dynamiser et d’animer la rue du Retrait, y associant des structures locales
L’innovation est de mise cette année avec l’organisation d’un jeu de piste avec Paris Par Rues Méconnues Et, coupe du monde oblige, les batucada enflameront la rue au son de leurs tambolileros .



L'Association Le Ratrait anime la rue et le quartier depuis 2001. Son nom est celui de l'ancienne dénomination de la rue, issu du nom du vignoble qui s'y trouvait.

Renseignements et réservations pour les spectacles  : 01 46 36 70 60 ou resa@leratrait.org

Inscriptions aux balades et jeux de piste : 01 77 17 11 06 ou bienvenue@paris-prm.com

PROGRAMME

    Expositions

        Photographie et peinture
        du 26 septembre au 12 octobre 2014 au 20, rue du Retrait, 75020, Paris
        Œuvres de Patrick Blanchard L'imagier et Chantal Le Flem
       
        Peinture, sculpture et photographie
        du 26 septembre au 5 octobre 2014
        dans la chapelle du Théâtre de Ménilmontant - 15, rue du Retrait, 75020, Paris
        Œuvres d'Isa Bellem, Bertrand Bellon, Dominique de Gaudric, Jaber et Sheila Shulman.
       
    Spectacles

        Le 29 septembre 2014 à 20h30
        L'Homme qui rit , d'après le roman de Victor Hugo
        adapté et mis en scène par Emmanuelle Lenne, pour la Cie Le Théâtre du Fil. .
        dans la grande salle du Théâtre de Ménilmontant  - 15, rue du Retrait, 75020, Paris
        
        Le 4 octobre 2014 à 20h30
        1914 / 2014 / Mémoires à vif
        Littérature et témoignages sur les traces de la Première Guerre Mondiale.
        par la Cie des Balbucioles et l'Association de Quartier du Port-à-l'Anglais (Vitry-sur-Seine).
        au Labo du Théâtre de Ménilmontant -   15, rue du Retrait, 75020, Paris
        
        Le 3 octobre 2014 à 20h30
        Ode à la ligne 29 des autobus parisiens
        adaptation du texte de Jacques Roubaud par la troupe du Cheval à Bascule.
        au 20, rue du Retrait, 75020, Paris
        
        Le 10 octobre 2014 à 20h30
        Concert lyrique
        par les chanteurs de Léandro Lopez Garcia, baryton du Jeune Choeur de Paris.
        au 20, rue du Retrait, 75020, Paris
        
    Projection du film Rue du Retrait ,de René Féret
    à l'auditorium du Pavillon Carré de Baudouin - 121, rue de Ménilmontant, 75020, Paris
    le 11 octobre 2014 à 15h, en présence du réalisateur.

    Portes Ouvertes de l'Association Les Amis des Enfants du Monde
    les 18 et 19 octobre au 20, rue du Retrait, 75020, Paris

    Promenades avec Paris Par Rues Méconnues
        De Ménil à Belleville – samedi 4, vendredi 10 et dimanche 12 octobre 2014
        Sur les Traces de Willy Ronis – vendredi 27 et samedi 28 septembre matin

    Jeu de piste Autour du Ratrait
    Samedi 11 octobre 2014

    Batucada
    Samedi 18 octobre 2014, défilé festif dans les rues où sont situés les partenaires du Ratrait
 

« Renc'art au Méliès », festival de cinéma à Montreuil


Festival RENC'ART AU MELIES

Le cinéma le Méliès fait sa rentrée et  vous ouvre les portes de son festival. Fictions, documentaires, animations, débats, … du 4 au 7 septembre, venez faire le plein de cinéma !



Cinéma Le Méliès
Centre commercial de la Croix-de-Chavaux à Montreuil
Patio central (en bas des escalators)
Métro Croix-de-Chavaux
Tél : 01 48 58 90 13 (répondeur pour connaître les horaires des films) - 01 48 70 69 13
La page Facebook de Renc'Art au Méliès
La page Facebook du Méliès
Le blog de Renc'Artau Méliès
 

"10 ans de peinture et d'exploration de lieux oubliés", exposition du collectif LF chez Confluences


Photographie présentée à l'exposition10 ANS DE PEINTURE ET
D'EXPLORATION DE
LIEUX OUBLIÉS

Exposition du collectif LF


Du 4 au 24 septembre 2014
Du lundi au vendredi de 10h à 18h
et les soirs de représentation

chez Confluences /
Accès libre

Vernissage le jeudi 4 septembre 2014 à partir de 18h en présence du collectif.

LF est un groupe de peintres passionnés par les lieux abandonnés. En 10 ans, ils ont peint en Ile de France plus de 400 usines, filatures, savonneries, bureaux, bateaux et bases militaires, trains de casse... A l'heure de la désindustrialisation de la France, ces endroits se multiplient. Ils ont chacun leur propre histoire et atmosphère. Peindre ces lieux ornés de charpentes et de vieilles machines rouillées, où la végétation reprend ses droits et en jouant avec les différents éléments du décor, donne un caractère unique à la photo et à la peinture graffiti.
Le groupe est composé d'une quinzaine d'artistes. Certains sont passionnés, d'autres se sont professionnalisés et exposent dans diverses galeries, à l’étranger et à Paris.
Cette exposition retrace leur parcours en Ile-de-France au travers d'une carte, une maquette reprenant les ambiances rencontrées et une sélection de leurs meilleures photos de friches et des graffitis peints dans cet environnement.

CONFLUENCES, lieu d'engagement artistique
190, boulevard de Charonne, 75020, Paris
Métros Alexandre Dumas / Métro Philippe Auguste
Résas : 01.40.24.16.46 ou
resa@confluences.net
 

Les forums associatifs de l'Est parisien


LES FORUMS ASSOCIATIFS
DE L'EST PARISIEN

Venez nous rencontrer et découvrir la vitalité associative de vos quartiers et/ou municipalités lors des forums associatifs de ce début du mois de septembre 2014.

Paris Est Villages sera présent le samedi 13 septembre :
- à la Fête des associations du 20ème arrondissement,
rue des Pyrénées, de 11h à 18 [ + d'infos ]
- au Forum des Associations et des Sports du 19ème arrondissement, à la Place des Fêtes, de 11h à 18h [ + d'infos ]

Vous pouvez également vous rendre :
- jeudi 4 septembre au Forum des Associations du Pré Saint-Gervais,
au Marché Couvert, de 18h à 21h [ + d'infos ]
- samedi 6 septembre au Salon des Associations de Pantin,
au Stade de l'ASPTT, de 10h30 à 18h [ + d'infos ]
- samedi 6 septembre au Forum des Associations de Bagnolet,
au Parc du Château de l'Etang, de 12h à 19h [ + d'infos ]
- samedi 6 septembre de 10h à 19h et dimanche 7 septembre de 10h à 13h,
au Forum des Associations des Lilas, Espace Culturel d'Anglemont [ + d'infos ]
- samedi 13 septembre de 14h à 19h et dimanche 14 septembre de 11h30 à 18h
au Forum des Associations du 10ème arrondissement
au Couvent des Récollets et au Jardin Villemin
- samedi 13 septembre au Forum des Associations du 11ème arrondissement, au Gymnase Japy, de 10h à 18h [ + d'infos ]
- samedi 20 septembre au Forum des Associations du 12ème arrondissement, boulevard de Reuilly entre Daumesnil et Dugommier, de 10h à 18h

Affiche du forumAffiche du forum

 
Affiche du salonAffiche du forum

 
Affiche du forumAffiche de la fête

 
Affiche du forum

 

"Gares en guerre / Stations in Wartime 1914-1918", colloque à la Mairie du 10ème arrondissement


Affiche du colloque Gares en guerreGARES EN GUERRE 1914 - 1918
Stations in Wartime
Colloque

Du 3 au 5 septembre 2014
à la Mairie du 10ème arrondissement

Entrée sur inscription sur le site www.ahicf.com

Rails et histoire propose, à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, son XVème colloque : Gares en guerre - Stations in wartime 1914-1918.

La gare de chemin de fer prend pour la première fois pendant la Première Guerre mondiale une place qu’elle n’a pas retrouvée par la suite : elle assume la fonction de sas entre le front et l’arrière. Le colloque, en prenant la gare comme point focal, doit contribuer à l’histoire de la Première Guerre mondiale comme guerre totale. En faisant converger différentes approches et disciplines, le colloque doit analyser, pour mieux les caractériser, les liens croisés entre l'histoire de chemins de fer et l'histoire de la guerre.
Dans sa vocation à contribuer à l’histoire et à la commémoration de la Grande Guerre, il mettra en évidence l’importance du transport, non seulement dans l’économie de la guerre, mais aussi dans sa perception et sa mémoire. Il interrogera la constitution de la représentation des gares comme lieu‐repère de la guerre et du soldat et, au‐delà, la contribution du déplacement sous l’uniforme à la constitution d’une culture de guerre.
Du point de vue du patrimoine et de la perception des lieux, le colloque doit mettre en évidence le rôle historique, la continuité patrimoniale des grandes gares urbaines, et sensibiliser le public d’aujourd’hui.
Ce projet scientifique réunira des historiens, des systèmes techniques et de l’économie, de l’architecture, de la guerre, des cultures de la mobilité, des comportements, de la littérature et de l’art, issus de tous les pays belligérants. Une trentaine d’intervenants est attendue. Le colloque est destiné à la communauté scientifique et aux professionnels du patrimoine, ainsi qu’au public intéressé.

Tous les colloques organisés par Rails et histoire sont gratuits, sur inscription.
Informations : Rails et histoire – www.ahicf.com

Mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg-Saint-Martin, 75010, Paris
 

"Le 10ème dans la guerre", exposition à la Mairie du 10ème arrondissement


Image présentée dans l’exposition Le 10è dans la guerre Le 10ème dans la guerre
Exposition

Du 3 au 24 septembre 2014
à la Mairie du 10ème arrondissement

Entrée libre aux horaires d’ouverture de la Mairie

Une exposition d'images commentées, photographies et cartes postales d'époque proposée dans le cadre du centenaire de la première Guerre mondiale par Histoire et vies du 10ème arrondissement, avec la collaboration de Rails et histoire, et le soutien de la Mairie du 10ème arrondissement et de la SNCF.

Du fait de la présence sur son « territoire » des deux gares de l’Est et du Nord, le 10ème arrondissement – plus sans doute que tout autre quartier de la capitale – a intensément vécu les effets de la Grande Guerre. Au chassé-croisé entre français rentrés précipitamment de leurs lieux de villégiature d’été et étrangers invités à rejoindre au plus vite leurs pays d’origine, succède à partir du 2 août le départ des premiers conscrits et corps constitués. Aux manifestations patriotiques exacerbées allant jusqu’au pillage de commerces aux enseignes à consonance étrangère répondent les scènes plus intimes des adieux. Puis arrivent les premiers contingents des réfugiés venus de Belgique, bientôt rejoints par ceux des territoires occupés, et les premiers blessés.

Un an plus tard, les deux gares déversent périodiquement leurs hordes de permissionnaires, les uns en transit, les autres bien décidés à goûter aux charmes de Paris. Ils sont à l’origine de débordements auxquels les autorités essaient de mettre bon ordre et de l’accentuation du cosmopolitisme du 10ème arrondissement. Aux « poilus » bien de chez nous se mêlent en effet les représentants des corps expéditionnaires alliés, anglais, belges, canadiens principalement, puis, à partir de 1917, américains, sans omettre, bien entendu, quelques éléments des troupes coloniales.

Le quartier s’adapte aux impératifs nés de l’enlisement du conflit. Des mesures de précaution sont prises pour la protection des monuments. Les structures hospitalières sont renforcées. Les autorités municipales s’efforcent de venir en aide aux plus déshérités, directement touchés par le départ au front du chef de famille, palliant notamment les restrictions alimentaires de plus en plus pesantes. Elles sont relayées par les œuvres caritatives, dont le nombre se multiplie, tant en direction des populations civiles (distributions de vivres et de vêtements) que des combattants (les fameuses cantines et infirmeries de gare). La générosité des habitants qui, pour quelques pièces, se voient remettre une breloque en guise de gratitude, est ici, comme ailleurs, largement sollicitée par l’organisation de « journées » de quêtes réservées à tel ou tel organisme.

L’éloignement du front ne met pas les Parisiens à l’abri des destructions, matériellement insignifiantes comparées à celles touchant les territoires directement exposés mais psychologiquement efficaces. Le 10ème arrondissement n’est pas épargné. La « mort » vient du ciel : bombes larguées de nuit par les « taube » et obus lancés par la « Grosse Bertha ».

La victoire est largement fêtée par les habitants du quartier, dont le patriotisme n’a cessé d’être relancé et conforté tout au long du conflit, par les émissions régulières d’emprunts de guerre et la production de nombreuses affiches. Les défilés des troupes françaises et alliées le long des grands boulevards, le 14 juillet 1919, sont le point d’orgue de ces manifestations.

Mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg-Saint-Martin, 75010, Paris
 

Festival Silhouette 2014, 13ème édition au Parc de la Butte du Chapeau Rouge


FESTIVAL SILHOUETTE
Festival international de courts métrages
du vendredi 29 août au samedi 6 septembre 2014


Projections et concerts en plein air
au Parc de la Butte du Chapeau Rouge

Chaque année, le festival de courts-métrages SILHOUETTE s'installe en plein air dans la capitale. Pour cette 13ème édition, pour la seconde année consécutive, le Festival posera sa toile au Parc de la Butte du Chapeau Rouge : 9 soirées de courts métrages seront présentées, précédées chaque soir d'un concert à l'heure de l'apéro du vendredi 29 août au samedi 6 septembre 2014.
Au programme : compétition de courts métrages internationaux, projections jeune public, rencontres avec des artistes invités, village associatif...
Des séances en salle seront accessibles gratuitement en journée à l'Espace Khiasma (Les Lilas) et à l'Holiday Inn Express (Paris 19ème)...

Rendez-vous le 27 août 2014
à La Plage de
Glazart (Paris 19ème)
pour le lancement du festival !



 

Le Festival Tréteaux Nomades, 15ème édition


TRÉTEAUX NOMADES
15ème festival itinérant
des arènes de Montmartre

du 25 août au 7 septembre 2014

La Cie du Mystère Bouffe s'est spécialisée dans la transmission, la création et la diffusion de la Commedia dell'arte. Pluridisciplinaire, la Commedia dell'arte se sert de la pantomime, du chant, de la musique, du combat artistique, de l'improvisation et du masque. 
C’est de cette richesse artistique et de cette universalité que Le Mystère Bouffe tire son énergie et renouvelle son envie de partager la Commedia dell’arte ainsi que d’autres formes théâtrales voisines, que ce soit sous forme d’ateliers pédagogiques, de création de spectacles ou de diffusion de créations d’autres compagnies à travers son festival. 

Pour fêter ces 15 années de bonheur théâtral, l'incontournable rendez vous de la fin de l'été, convie sur ses tréteaux  quelques uns des grands personnages du théâtre : D'Artagnan, Quasimodo et Esméralda, Scapin, Cendrillon mais aussi Petit Pierre et Les deux gentilshommes de Vérone.  Pour retrouver leurs histoires épiques, il vous suffit de suivre les troupes installées à la Bellevilloise, aux Arènes de Montmartre, dans la magnifique cour de l'Hôtel de Beauvais ou devant les terrasses de la place Sainte-Marthe.
C'est aussi l'occasion pour les passionnés de théâtre, de s'initier à la Commedia dell’arte lors des stages proposés au public par  les comédiens du Mystère Bouffe.



Affiche du festival