Grand vide-grenier festif secteur Gambetta - Hôpital Tenon - Paris 20ème




2ème édition du vide-grenier
PARIS EST VILLAGES
le dimanche 25 mai 2014 de 8h à 19h
de la place Gambetta à la rue Pelleport

Ce vide-grenier, exclusivement réservé au non professionnels,
contribue intégralement au financement de l'association !

TARIFS
30 €uros l'emplacement
(1 emplacement = 2 mètres linéaires)

MODE DE REGLEMENT
Règlement de l'emplacement en espèces ou par chèque.
Règlement de la caution (obligatoire) uniquement par chèque.
Un chèque de caution de 10 €uros par emplacement réservé vous sera demandé. Quel que soit votre mode de règlement pour votre emplacement (chèque ou espèces), munissez-vous d'un chèque pour le règlement de la caution, car nous n'accepterons aucune caution en espèces !

INSCRIPTIONS
Les inscriptions auront lieu au RENDEZ-VOUS DES AMIS,
bar situé au
10, avenue du Père-Lachaise, Paris 20ème
(au métro Gambetta, à deux pas de la place Gambetta)


- samedi 26 avril 2014 de 17h à 20h30
- mercredi 30 avril 2014  de 17h30 à 20h30
- samedi 3 mai 2014 de 17h à 20h30
- mercredi 7 mai 2014  de 17h30 à 20h30
- samedi 10 mai 2014 de 17h à 20h30

Les dates d'éventuelles sessions d'inscriptions supplémentaires vous seront ultérieurement communiquées ici... ou au 07 81 45 88 22

Aucune inscription ne se fera par courrier, courrier électronique ou par téléphone !

PIECES A FOURNIR
Attention ! Munissez-vous impérativement d'une pièce d'identité en cours de validité (carte d'identité, passeport, carte de séjour...), sans quoi votre inscription ne pourra être validée.
Munissez-vous également de votre chéquier, car un chèque de caution de 10 uros par emplacement réservé vous sera demandé... Si le participant respecte les consignes de propreté et le règlement du vide-grenier, le chèque de caution sera détruit 15 jours après le vide-grenier. A défaut, le chèque de caution sera encaissé par l'organisateur.

Vous pouvez, afin de gagner du temps lors de votre inscription, télécharger ici un formulaire d'inscription et le compléter par avance.


Télécharger le règlement du vide-grenier
 

Grand vide-grenier solidaire square Pixérécourt avec l'association Ecole Fatou Kaba


Photo d'illustrationLe dimanche 11 mai, de 8h à 18h, venez partager la convivialité du grand vide-grenier organisé par l’association Ecole Fatou Kaba, pour la solidarité avec une école au Sénégal.
C'est autour du square Pixérécourt, comme celui du 6 octobre dernier, qui avait connu un vif succès.
Métro Télégraphe / Jourdain / Place des Fêtes
Bus 96/26


Vous pouvez tenir votre propre stand, comme dans n'importe quel vide-grenier, vous pouvez aussi aider à l'organisation, participer au stand de l'association, donner des objets à vendre, ou tout simplement venir y chiner en famille. Bien sûr, l'entrée est libre.
Les bénéfices que fait notre association avec ce vide grenier sont entièrement consacrés aux travaux à réaliser à l'école Keur Fatou Kaba, dans la banlieue de Dakar.
Voir le site www.fatoukaba.org

Infos si vous souhaitez y tenir un stand :
Réservé aux particuliers et associations (de 200 à 250 exposants prévus).
Pas de vente de nourriture.

10 euros le mètre linéaire
Renseignements  06 68 89 68 54 (de 14h à 19h) ou ecolefatoukaba@gmail.com

Inscriptions par courrier
à envoyer ou déposer au 73, rue Pixérécourt, 75020, Paris, avec :
   chèque à l’ordre de Association Ecole Fatou Kaba
   photocopie d’une pièce d'identité
   votre téléphone, adresse, et si possible adresse e-mail
   enveloppe timbrée à votre adresse pour la réponse

Permanence pour les inscriptions
au café Le Deauville, 57, rue Pixérécourt, Paris 20ème de 17h30 à 19h30 :
- mardi 22/04
- lundi 28/04 et 05/05,
- mercredi 30/05 et 07/05
- vendredi 25/04 et 09/05
- ainsi que le samedi 26/04 de 10h à 12h



 

"Rwanda, Mais avant ? Et puis après", de Souâd Belhaddad, chez Confluences


Visuel illustrant le spectacle Rwanda, mais avant ? Et puis aprèsRWANDA, MAIS AVANT ?
ET PUIS APRES

de Souâd Belhaddad


Jeudi 17 avril à 20h30
chez Confluences / 15 à 13 €

Rwanda, Mais avant ? Et puis après. est une création scénique autour du Rwanda qui, en avril, célèbre la 20ème commémoration du génocide des Tutsi.
Il s’agit d’un diptyque (dont les deux volets sont distincts et indépendants, quoique se reflétant et se complétant) qui repose sur l’adaptation de deux livres que Souâd Belhaddad a co-écrits et publiés avec Esther Mujawayo, rescapée de ce génocide (SurVivantes, éd. Metis Presse / La fleur de Stéphanie, Rwanda entre déni et réconciliation, éd. Flammarion).
Le parti pris est de n’aborder le génocide qu’en creux. Ainsi, le premier volet, à travers le personnage d’Esther invite à un voyage dans le Rwanda d’avant ’94, date du génocide. C’est une partie qui mêle poésie, lumière et tragédie. Esther, par son parcours, éclaire sur une culture existante forte de ce pays et sur les éléments qui ont construit la menace de l’autre, et amené à la solution finale. Elle évoque avec amour et gaieté une culture commune aux Hutu et Tutsi par ses traditions, son rapport à la nature, aux vaches, l’eau à puiser, la famille unie… et les discriminations spécifiques aux Tutsi : exclusion des écoles et administrations, pogroms… puis le pire.
Le second volet aborde la question de la réconciliation nationale. Ali Mérabet, algérien, vient à la rencontre de femmes rescapées pour écouter leurs histoires et comprendre comment aujourd’hui, elles œuvrent à la reconstruction de leur pays.
Nous vous présentons le volet 1, « Rwanda, mais avant ? ». Le volet 2, « Et puis après. », sera sous forme de work in progress.

Texte & mise en scène de Souâd Belhaddad
Assistante à la mise en scène : Marine Pédeboscq
Création décor : Bruce Clarke

Télécharger le dossier de presse (PDF, 2,2 Mo)

Précédé à 19h de la lecture (en accès libre)
Deux qui la tiennent...
de Claire Barrabès
Extrait du texte écrit en résidence à la Chartreuse-CNES
Polar théâtral sur le viol comme arme de guerre

Durée : 1h
Petite idée de polar : Malika est enquêtrice au TPI et remue les méandres historiques et guerrières. Elle se perd et se heurte à ses rêves, au terrain, à ses peurs, aux gens qu'elle côtoie. Entre sueur et rêve on suit cette aventurière des temps modernes, qui n'a de cesse de nous rappeler que le viol fait rage, encore, qu'il peut être tactique, système, entreprise. La Syrie, à deux heures d'avion, en est un le triste exemple.

Avec : Fatima Aïbout, Clément Beauvoir, Joyce Bibring, Laurence Campet, Laetitia Guédon, Ines Guiollot, Ariane Heuzé, Yedwart Ingey, Eleonore Joncquez, Sidney Ali Mehelleb, Charlotte Montoriol, Pascal Neyron, Rémi Riére, Victor Veyron.
Mise en voix par Claire Barrabès et Sidney Ali Mehelleb


CONFLUENCES, lieu dengagement artistique
190, boulevard de Charonne, 75020, Paris
Métros Alexandre Dumas / Métro Philippe Auguste
Résas : 01.40.24.16.46 ou
resa@confluences.net
 

Les rendez-vous d'avril de Belleville en Vue(s) : le cinéma investit l'espace urbain !


Le logo de Belleville en Vue(s)Belleville en Vue(s) propose sa première projection en plein air de la saison avec l'Espace Culturel Emmaüs Louvel-Tessier (Paris 10ème) et un programme de courts métrages sur l'art dans l'espace urbain à l'Atelier Sainte Marthe. En avril, le cinéma est dans la ville !

Deux dates à retenir en avril 2014 :


Mercredi 16 avril à 20h30
Aya de Yopougon, film d'animation de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie (2013 / France / 1h24), projection en plein air place de la rue du Buisson Saint-Louis, en partenariat avec Cochenko, Aires 10 et Un Sourire de toi et j'quitte ma mère, dans le cadre du projet Da-ta-place.
NB : en cas de mauvais temps, la projection aura lieu à l’Espace culturel Emmaüs Louvel-Tessier.
Fin des années 1970, en Côte d’Ivoire, à Yopougon, quartier populaire d’Abidjan. C’est là que vit Aya, 19 ans, une jeune fille sérieuse qui préfère rester étudier à la maison plutôt que de sortir avec ses copines. Aya partage ses journées entre l’école, la famille et ses deux meilleures amies : Adjoua et Bintou, qui ne pensent qu’à aller gazer en douce à la nuit tombée dans les maquis. Les choses se gâtent lorsque qu’Adjoua se retrouve enceinte par mégarde. Que faire ?
Avec la participation de l'Espace Culturel Emmäus Louvel-Tessier, Paris 10ème, dans le cadre des Ecrans d'Emmaüs
: programmé avec la participation des résidents du centre d'hébergement, un nouveau cycle de cinéma poétique et citoyen, un mercredi par mois, pour regarder autrement l'ici et l'ailleurs.

Dimanche 27 avril à 17h
L'art dans la ville, interstices artistiques et urbains (courts métrages)
4 courts métrages et d’autres surprises à venir... Les films programmés témoignent de la réappropriation de la ville par des artistes qui réinvestissent des espaces publics réels ou inventés par les techniques de l'animation. L'art dans la ville, comme un geste de résistance et une façon de penser le territoire autrement. A découvrir :
 + JE DANSERAI MALGRE TOUT, deux vidéos du collectif tunisien Art Solution (2012 / Tunisie / 6' et 6'20'')
 + MUSIQUE !, de Geoffroy Moneyron (2010 / Algérie / 2'45''') : dans une ville où la musique est prohibée, un homme-orchestre capture les sons qui l'entourent pour recréer sa musique.
 + BIG BANG BIG BOOM, de Blu (2010 / Italie / 9'55'') : point de vue du street artiste spécialisé dans le graff animé sur le commencement et l'évolution de la vie.
 + d'autres surprises !...
A l'Atelier Sainte-Marthe, Paris 10ème, dans le cadre du Ciné à l'heure du thé : moment convivial de découvertes et expériences cinématographiques et interdisciplinaires à partager dans le nouvel espace culturel Place Sainte Marthe : formes innovantes, courtes, hybrides, performances...

BELLEVILLE EN VUE(S)
10-12, allée du Père Julien Dhuit, 75020, Paris
01 40 33 94 15 ou à
contact@belleville-en-vues.org

Espace Culturel Emmaüs Louvel-Tessier
36 bis, rue Jacques Louvel-Tessier, 75010, Paris
Entrée libre, réservation conseillée au 01 40 33 94 15 ou à
contact@belleville-en-vues.org
Métro Goncourt ou Belleville


Atelier Sainte-Marthe
26, rue du Chalet, 75010, Paris
Réservation conseillée au 01 40 33 94 15 ou à
contact@belleville-en-vues.org
Entrée libre, sur adhésion obligatoire à l'association (10 € donnant accès à toutes les séances des cycles) / PAF hors adhésion : 4 €
Métro Belleville ou Goncourt