chorégraphies

Festival "Signes d'Automne", danse & musique au studio Le regard du Cygne


FESTIVAL 
SIGNES D'AUTOMNE
Danse & Musique

du 14 au 30 novembre 2014
au studio Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville, 75020, Paris



Programme du festival
  • DANSE / CRÉATION
    vendredi 14 novembre2014 à 19h30
    Le Corps de l’Ombre d’Elsa Wolliaston et de Frédéric Blondy
     
  • DANSE
    samedi 15 novembre 2014 à 19h30
    Stimmlos d’Arthur Perole
     
  • CARNEGIE’SMALL / MUSIQUE
    dimanche 16 novembre 2014 à 16h
    Tangos y otras Cosas de Ludovic Michel
     
  • DANSE / RÉPÉTITION PUBLIQUE
    mardi 18 novembre 2014 à 14h30
    Si Camille avait dansé de Bénédicte Le Lay
     
  • DANSE
    jeudi 20 & vendredi 21 novembre 2014 à 15h et 19h30
    Spectacles Sauvages
  • CARNEGIE’SMALL / MUSIQUE
    samedi 22 novembre 2014 à 20h
    De Bach à Beethoven de Jérôme Akoka et Yoko Kaneko
     
  • DANSE
    dimanche 23 novembre 2014 à 19h30
    Professor Excerpts de Maud Le Pladec
     
  • DANSE / RÉPÉTITION PUBLIQUE
    mardi 25 novembre 2014 à 14h30
    parcelles#1 de Nans Martin
     
  • DANSE / SOIRÉE PARTAGÉE
    vendredi 28 & samedi 29 novembre 2014 à 20h20
    Les Dormeurs de Christine Gérard
    Douve, première figure de Tatiana Julien
     
  • CARNEGIE’SMALL / MUSIQUE
    dimanche 30 novembre 2014 à 16h
    Duo piano et chant de Joëlle Chaillou-Chouraki et Matthias Rossbach
Studio Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville, 75020, Paris
Métro Place des Fêtes / Métro Télégraphe
Réservations : 09 67 32 55 93
E-mail :
info@leregarducygne.com

Le studio Le Regard duCygne est aussi sur
Facebook
 

"As It Empties Out", de Jefta van Dinther, au Centre National de la Danse de Pantin


As It Empties Out, de Jefta Van DintherAs It Empties Out
de Jefta van Dinther
Spectacle / Danse

Mardi 25 et mercredi 26
novembre 2014 à 20h30


CND Pantin / 14 à 11 €

Aux frontières des phénomènes perceptifs et synesthésiques, du laboratoire de sciences sociales et de l’installation spectaculaire pointue, le chorégraphe Jefta van Dinther invente depuis la fin des années 2000 des pièces d’une grande maîtrise plastique.

As It Empties Out est un projet qui s’inscrit dans la continuité des autres compositions du chorégraphe, en le transposant à une échelle plus ambitieuse avec six danseurs choisis pour la force de leur présence scénique. La pièce est envisagée comme une séquence délirante qui remet en question les actes de la croyance et de la performance, résultant de la juxtaposition d’un cauchemar blanc et d’un fantasme sombre, invoquant le théâtre mais nous invitant aussi à l’oublier. Le corps devient le lieu principal de la performance, les dimensions et le temps déplacent notre sens logique. Une infinie décharge d’énergie, d’émotion et d’expression.

Dans le cadre de Modul-dance,
avec le soutien du programme culture de l’Union européenne.
Coproduction CND - Création en résidence
.

+ d'infos sur le spectacle

Conception : Jefta van Dinther
Création et interprétation : Linda Adami, Thiago Granato, Naiara Mendioroz Azkarate, Eeva Muilu, Roger Sala Reyner, Jefta van Dinther


© photo : Eva Würdinger

Centre National de la Danse
1, rue Victor Hugo, 93507, Pantin Cedex
Métro Hoche (ligne 5) / RER Pantin (ligne E) / Tramway T3b - Delphine Seyrig
Tél : 01 41 83 98 98
reservation@cnd.fr  
Le CND est aussi sur
Facebook
 

"Pausing", de Ioannis Mandafounis et May Zarhy - Cie Projet 11 - au Centre National de la Danse de Pantin


Pausing PAUSING
de Ioannis Mandafounis,
May Zarhy -
Cie Projet 11

Spectacle / Danse

Jeudi 20 et vendredi 21 novembre 2014 à 19h

CND Pantin / 12 à 6 €

Les danseurs et chorégraphes Ioannis Mandafounis et May Zarhy se sont rencontrés dans la compagnie de William Forsythe. Ils en ont hérité un goût spécifique pour la dislocation physique et la recherche.
De même qu’il n’est pas toujours possible d’expliquer d’où surgit la poésie, il est difficile de trouver une logique à l’existence du mouvement.
Pourtant, il existe, nous guide, nous intrigue, nous touche.
Entre danse et mouvement, entre scénarios imaginaires et extraits furtifs de la réalité, le duo Pausing de Ioannis Mandafounis et May Zarhy crée un compte-rendu intime, qui invite à vivre une expérience en mouvement et à toucher à la notion d’éphémère.

Dans le cadre de Modul-dance,
avec le soutien du programme culture de l’Union européenne.

+ d'infos sur le spectacle

Conception, mise en scène et interprétation : Ioannis Mandafounis, May Zarhy

© photo : Pierre Ricci

Centre National de la Danse
1, rue Victor Hugo, 93507, Pantin Cedex
Métro Hoche (ligne 5) / RER Pantin (ligne E) / Tramway T3b - Delphine Seyrig
Tél : 01 41 83 98 98
reservation@cnd.fr  
Le CND est aussi sur
Facebook
 

"Spectacles Sauvages" au studio Le Regard du Cygne


SPECTACLES SAUVAGES
au studio Le Regard du Cygne


jeudi 20 et vendredi 21 novembre 2014 à 15h et 19h30

Le studio Le Regard du Cygne invite des artistes jeunes ou confirmés à faire le choix de la mise en danger, de la prise de risque artistique, de l’expérimentation. Avec des formes courtes et des extraits, leur talent s‘expose sur notre plateau pendant ces deux jours.
Professionnels, public, artistes se retrouvent et échangent lors de ces rencontres ludiques et chorégraphiques.


Tarif unique : 5 €

Jeudi 20 novembre à 15h et 19h30
- Prélude à Penso a te, de Valérie Lamielle et Hervé Diasnas
- Divers Gens, de la Cie Stimulus
- Je ne suis ni toi, ni moi encore, de Sarah Degraeve
- XY DANSE DE SILENCE, de Mehdi Mojahid

Vendredi 21 novembre 2014 à 15h et 19h30
- 7 Stances, de Christine Gérard
- I love you : ébauche, de Leïla Gaudin
- Le temps que je me séche les cheveux, de Marie-Laure Agrapart
- Les aléas d’elles, de Véronique Frélaut

Spectacles Sauvages

Studio Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville, 75020, Paris
Métro Place des Fêtes / Métro Télégraphe
Réservations : 09 67 32 55 93
E-mail :
info@leregarducygne.com

Le studio Le Regard duCygne est aussi sur
Facebook
 

"Froufrou", de Marie-Caroline Hominal, au Centre National de la Danse de Pantin


5 invitations pour 2 personnes à gagner pour la représentation du mardi 18 novembre 2014 à 19h. Pour gagner vos invitations, cliquer ici

Froufrou, photographie de Louise Roy FROUFROU
de Marie-Caroline Hominal
Spectacle / Danse

Jeudi 13, vendredi 14, lundi 17
et mardi 18 novembre 2014 à 19h


CND Pantin / 12 à 6 €

Avec Froufrou, la chorégraphe Marie-Caroline Hominal s’intéresse à la cérémonie au sens large et s’appuie sur son expérience en Haïti pour élaborer un rituel chorégraphique contemporain, entre transes vaudou et music hall.

Dans le cadre de Modul-dance

+ d'infos sur le spectacle

Conception et mise en scène : Marie-Caroline Hominal / Chorégraphie : Marie-Caroline Hominal, avec la collaboration de Chiara Gallerani, Jasna L. Vinovrški, Pauline Wassermann, Rudi Van der Merwe / Interprétation : Chiara Gallerani, Marie-Caroline Hominal, Rudi Van der Merwe et Pauline Wassermann / Scénographie : Delphine Coindet / Musique : Clive Jenkins / Masques : Didier Civil

© photo : Louise Roy

Centre National de la Danse
1, rue Victor Hugo, 93507, Pantin Cedex
Métro Hoche (ligne 5) / RER Pantin (ligne E) / Tramway T3b - Delphine Seyrig
Tél : 01 41 83 98 98
reservation@cnd.fr  
Le CND est aussi sur
Facebook
 

"Clameur des arènes", de Salia Sanou, au Tarmac


CLAMEUR DES ARÈNES
de Salia Sanou
Danse / Burkina Faso

du 14 au 18 octobre 2014

au Tarmac / Grande Salle / 25 à 6 €
Durée : 1h / Réserver en ligne


Mardi, mercredi et vendredi à 20h
Jeudi à 14h30
Samedi à 16h

Clameur des arènes, de Salia Sanou

Trois danseurs. Cinq lutteurs. Quatre musiciens et chanteurs, tous dans un même espace, celui de l’arène.

La lutte est virilité, muscles et sueur. Au Sénégal, la lutte est plus qu’un simple combat, elle est aussi symbole de réussite, phénomène social et enjeu financier. Hors du huis clos sportif, hors-champ, elle est métaphore de la lutte quotidienne pour la vie, pour la survie.
Pionnier de la danse contemporaine en Afrique, le chorégraphe burkinabè Salia Sanou s’est saisi de ce sport éminemment populaire, de cet art de la force et de la puissance, pour l’amener à celui de la danse. Il en utilise les modes et les codes, les rites et la tension. Il montre le jeu, le regard, l’intimidation, la parade. Il en restitue la part d’ombre et de lumière, lorsque la force se fait plurielle et que les esprits et les sortilèges se joignent à la fête.
L’arène devient la scène, un espace de liberté du corps, de l’expression, de la sensualité. Elle est danse, élégance et musique avec la complicité du chanteur et compositeur camerounais Emmanuel Djob.


Conception et chorégraphie : Salia Sanou / Danseurs : Ousséni Dabaré, Jérôme Kaboré, Ousséni Sako / Lutteurs : Adama Badji (Feugueuleu 2), Ababacar Diallo (Baye Ndiaye), Cheikh Ahmed Tidiane Diallo (Sentel), Bouyagui Diouf (Missionnaire), Babacar Niang (Geant) / Musiciens : Emmanuel Djob, guitare & chant ; Bénilde Foko, basse ; Elvis Megné, clavier ; Séga Seck, batterie / Musique créée et interprétée en direct par Emmanuel Djob / Création sonore et mix live : Hughes Germain / Scénographie : Mathieu Lorry Dupuy / Lumière : Eric Wurtz / Régie générale : Rémi Combret / Administration de production : Stéphane Maisonneuve / Compagnie Mouvements perpétuels


En savoir plus...

Evénement au TarmacAUX 4 COINS DE LA DANSE
Table ronde le samedi 18 octobre 2014 à 18h

Autour d’une table ronde et d’un montage réalisé par la Cinémathèque de la Danse, nous proposons d’élargir nos connaissances et de découvrir la création chorégraphique contemporaine africaine, des figures historiques marquantes jusqu’au renouveau artistique actuel.

Avec Irène Filiberti (modératrice), Mahalia Lassibille (anthropologue de la danse / Paris 8), Salia Sanou (chorégraphe), Marie Christine Vernay (Libération, sous réserve).

En entrée libre sur réservation au 01 43 64 80 80

LE TARMAC
159, avenue Gambetta, 75020, Paris
Métro Saint-Fargeau, Pelleport, Gambetta, Porte des Lilas
Tél billetterie : 01 43 64 80 80



 

"Cross & Share", de Julie Dossavi, au Tarmac


CROSS & SHARE
de Julie Dossavi
sur une chorégrapie de
Julie Dossavi, Hamid Ben Mahi, Serge Aimé Coulibaly, Thomas Lebrun

Danse / Bénin

du 3 au 7 juin 2014

au Tarmac / Grande Salle / 20 à 5 €
Durée : 1h / Réserver en ligne


Mardi au vendredi à 20h
Samedi à 16h

Cross & Share de Julie Dossavi

Les chorégraphes Thomas Lebrun, Serge-Aimé Coulibaly et Hamid Ben Mahi ont répondu à la demande de Julie Dossavi et ont écrit, "avec et pour elle", une pièce chorégraphique et musicale. La chanteuse Moïra et le pianiste Olivier Oliver sont venus se joindre à la danseuse et Michel Schweizer a signé la mise en scène. De ce brassage de talents ressort un fécond métissage culturel.
Athlète de formation devenue artiste, Julie Dossavi est au coeur de ce questionnement identitaire dansé et offre le paradoxe d’un "solo en étant plusieurs sur scène". Elle parle, dialogue, s’interroge, explique son projet… Elle chante. Elle danse. Elle saisit Ravel et érotise son Boléro. Elle se joue des parures. Elle défie les regards des autres, leurs outrages et leurs rejets. Tantôt encagoulée, tantôt emperruquée blonde ou bien avec des locks, pieds nus, en talons  hauts ou en bottes de cuir, elle provoque et se métamorphose. Elle moque les moqueries, déjoue les insultes, toise les arrogants. Elle croise, mélange et partage… Cross and share.


Conception : Julie Dossavi / Chorégraphie partagée :Julie Dossavi, Hamid Ben Mahi, Serge Aimé Coulibaly, Thomas Lebrun / Interprétation danse : Julie Dossavi / Interprétation chant : Moïra / Interprétation piano : Olivier Oliver / Mise en scène : Julie Dossavi, Michel Schweizer / Dramaturgie et scénographie : Michel Schweizer / Composition musicale : Olivier Oliver, Yvan Talbot / Textes : Michel Schweizer


En savoir plus...


LE TARMAC
159, avenue Gambetta, 75020, Paris
Métro Saint-Fargeau, Pelleport, Gambetta, Porte des Lilas
Tél billetterie : 01 43 64 80 80
 

Festival "Signes de Printemps" au studio Le Regard du Cygne


SIGNES DE PRINTEMPS
Festival de danse
au studio Le regard du Cygne

Affiche du festival Signes de Printemps 2014

Studio Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville, 75020, Paris
Métro Place des Fêtes / Métro Télégraphe
Réservations :
09 67 32 55 93 ou info@leregarducygne.com

Tarifs selon les spectacles
Spectacles de danse entre 13 et 10 €
Spectacles Sauvages 5 €
et aussi spectacles en entrée libre...

PROGRAMME DU FESTIVAL


 

"Spectacles Sauvages" au studio Le Regard du Cygne


Spectacles Sauvages
au studio Le Regard du Cygne

Jeudi 10 et vendredi 11 avril 2014 à 15h et 19h30

Le studio Le Regard du Cygne invite des artistes jeunes ou confirmés à faire le choix de la mise en danger, de la prise de risque artistique, de l’expérimentation. Avec des formes courtes et des extraits, leur talent s ‘expose sur notre plateau pendant ces deux jours. Professionnels, public, artistes se retrouvent et échangent lors de ces rencontres ludiques et chorégraphiques.

Tarif unique : 5 €

Jeudi 10 avril 2014 à 15h et 19h30
- Trollitude, de Sun-A Lee
- Ayayuuuh, de Guilhem Chatir
- Esprit Nomade, des élèves du RIDC
- Et une minute de vacarme, des élèves du RIDC
- Narcissus, d’Olof Persson
 
Vendredi 11 avril 2014 à 15h et 19h30
- Narcissus, d’Olof Persson
- Pogo, de Steven Hervouet et Flore Khoury
- Every little movement, par le pôle
- Points, de Louise Hakim

Photo de danseurs

Studio Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville, 75020, Paris
Métro Place des Fêtes / Métro Télégraphe
Réservations :
09 67 32 55 93 ou info@leregarducygne.com
 

"Moi, mes copines, à l'instant où ça s'arrête", spectacle chorégraphique d'Eléonore Didier chez Confluences


Photo du spectacle chorégraphique d'Eléonore DidierMOI, MES COPINES, A L'INSTANT OU ÇA S'ARRÊTE
Spectacle chorégraphique
d'Éléonore Didier


Vendredi 7 mars 2004 à 20h30
chez Confluences / 15  et 13 €


Après sa récente création en janvier à la scène nationale de St-Brieuc et au CCN du Havre, Moi, mes copines, à l’instant où ça s’arrête passe par la galerie d’exposition de Confluences. Nous expérimenterons ici un format performatif, adaptée à ce lieu, dans un autre rapport au public.

« Le trait féminin a traversé toutes mes pièces, malgré moi. Je veux cette fois-ci l'envisager de manière spécifique. Au départ de cette création, j’ai tenté de clarifier ma propre histoire avec ce terme, me réappropriant ma propre différence, ma propre « vérité ». Et j’ai invité 4 femmes, artistes et interprètes, avec qui nous avons partagé cette quête, partagé nos « vérités ». Comment ce mot - féminin - change-t-il notre manière de travailler ensemble ? Comment mettre à l’œuvre ce trait en nos corps ? Comment faire basculer un propos dansé du coté du féminin ? Certaines réponses se trouvent en nous-mêmes, dans des régions singulièrement intimes. D'autres sont plus imaginaires. Des recherches iconographiques m’ont conduites à la femme de Cro-Magnon, première femme occidentale. Les dessins et sculptures de cette époque m’inspirent et me questionnent sur les origines du terme féminin. Le point de vu du préhistorien offre d’autres perspectives à cette recherche intimiste. Adopter sa manière de voir est une façon de prendre un recul nécessaire. Une façon de redonner au temps sa profondeur et de renoncer à cet impératif de l’immédiat. » Eléonore Didier

Télécharger le dossier du spectacle (PDF, 2 Mo)

CONFLUENCES, lieu dengagement artistique
190, boulevard de Charonne, 75020, Paris
Métros Alexandre Dumas / Métro Philippe Auguste
Résas : 01.40.24.16.46 ou
resa@confluences.net
 

"Sang-Froid", de Julia Cima, au Cente National de la Danse de Pantin


Julia Cima danse Sang-Froid SANG-FROID
de Julia Cima

CND Pantin / Grand Studio / 14 à 8 €
Du mercredi 12 au vendredi 14 février 2014 à 20h30


« Sang-Froid raconte une histoire trouble sur un vaisseau des mers. Le cinéma muet se pose en maître, bravant et gesticulant face à la narration. Le cabaret burlesque rôde, la danse émerge de voluptés enfouies dans les sous-sols. Le processus magique émergeant de l'obscurité déteint sur les odeurs et les visions. Il n'y a pas de forêts, de routes désertes, de fleuves et de ravins, pas de cabanes en ruine, de terre en friche, qu'un navire au milieu de l'océan noir. »
Julia Cima

© photo : Freddy Peretti

Conception, chorégraphie et interprétation : Julia Cima
Co-conception et interprétation : Cécile Tonizzo
Dramaturgie : Youness Anzane
Arrangement sonore : Benoît Pelé
Remerciement : Agnès Dahan, Cédric Succivalli

> Avant le spectacle du jeudi 13 février 2014, découvrez le bâtiment du CND Pantin / Île-de-France lors d'une visite guidée à 19h (durée : 1h).

Tarif : 3 € par personne – Abonné/ée CND : offert dans la limite des places disponibles

CENTRE NATIONAL DE LA DANSE
1, rue Victor Hugo, 93507 Pantin Cedex
Métro Hoche (ligne 5) / RER Pantin (ligne E) / Tramway T3b - Delphine Seyrig
Tél : 01 41 83 98 98
reservation@cnd.fr

 

"D'Indicibles Violences", de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, au Cente National de la Danse de Pantin


D'indicibles Violences, de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche D'INDICIBLES VIOLENCES
de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche

CND Pantin / Grand Studio / 18 à 10 €
Du mercredi 8 au vendredi 10 janvier 2014 à 20h30

« Envisagée comme un voyage à l’intérieur d’un volcan de chair extrême », D’Indicibles Violences met en scène huit danseurs dans l’instant, états de corps Nature.

De leur sueur, de leur engagement, de leur connivence, de leurs exaltations et de leurs désirs émane une danse de groupe, tellurique. Sur une création musicale de Christophe Zurfluh, ils nous transportent par leur physicalité, dans une pièce volcanique et tribale. Claude Brumachon expérimente ici le corps dans ses retranchements afin d’y trouver « le geste primitif » et confronte ainsi ses danseurs « à ce que l’homme a égaré, perdu dans les profondeurs de l’âme et de la chair ». Une danse de matière, brute et crue, des fulgurances physiques empreintes de sensualité animale.

Chorégraphie : Claude Brumachon et Benjamin Lamarche
Interprétation : Steven Chotard, Mickaël Frappat, Julien Grosvalet, Cristian Hewitt Carrasco, Benjamin Lamarche, Martin Mauriès, Victor Vasquez Hormazabal (distribution en cours)

© photo : Laurent Philippe

CENTRE NATIONAL DE LA DANSE
1, rue Victor Hugo, 93507 Pantin Cedex
Métro Hoche (ligne 5) / RER Pantin (ligne E) / Tramway T3b - Delphine Seyrig
Tél : 01 41 83 98 98
reservation@cnd.fr


 

Bal festif et populaire avec les danseurs professionnels du Malandain Ballet Biarritz au Centre National de la Danse de Pantin


BAL
Bal festif et populaire

CND Pantin / Grand Studio / 18 €
14 € pour les adhérent(e)s de Paris Est Villages sur présentation de la carte d'adhérent
Vendredi 13 décembre 2013 à 20h30

Tous ceux et celles qui aiment danser sont conviés/ées à un moment d’apprentissage convivial sous la conduite du Maître à danser Arnaud Mahouy et des danseurs professionnels du Malandain Ballet Biarritz, Claire Lonchampt, Laurine Viel et Daniel Vizcayo, le temps d’un bal festif et populaire.

Pour que chacun puisse en profiter pleinement, vous pouvez découvrir sur notre site Internet, les vidéos vous montrant des chorégraphies simples que vous pourrez apprendre chez vous et qui seront utilisés le soir du Bal pour danser tous ensemble.
Dress code : jean et haut gris.

L'idée : danser jusqu'au bout de la nuit en vous appuyant sur le répertoire du chorégraphe Thierry Malandain et évidemment sur votre swing personnel

Le Bal sera précédé à 19h d'une conférence de Thierry Malandain illustrée par des extraits vidéos de ses bals.

© photo : Olivier Houeix

CENTRE NATIONAL DE LA DANSE
1, rue Victor Hugo, 93507 Pantin Cedex
Métro Hoche (ligne 5) / RER Pantin (ligne E) / Tramway T3b - Delphine Seyrig
Tél : 01 41 83 98 98
reservation@cnd.fr


 

Festival "Signes d'Automne" au studio Le regard du Cygne




Studio Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville, 75020, Paris
Métro Place des Fêtes / Métro Télégraphe
Réservations : 09 71 34 23 50 ou info@leregarducygne.com


PROGRAMME DU FESTIVAL





 

"Habits / Habits", création d'Ashley Chen au studio Le Regard du Cygne


Création
au studio Le Regard du Cygne

Habits / Habits d’Ashley Chen

Samedi 30 novembre 19h30

Chorégraphe et interprète : Ashley Chen
Musique et interprète : Pierre Le Bourgeois
Lumières:  Patrices Besombes
Durée : 40 min

Tarif unique : 10 €


 

Habits / Habits
Pièce pour un danseur, un musicien et un chronomètre

Basée sur la répétition et l’accumulation, l’objectif est d’amener le public à un sentiment d’oppression et de frustration. C’est un témoignage de l’entêtement des interprètes dans leurs tâches. Le danseur se complait dans une routine qui se complexifie au fur et à mesure de la pièce, démontrant ainsi sa ténacité et son intégrité dans la chorégraphie demandée. L’obstination de la composition musicale, dans le renouvellement d’une atmosphère sonore, contrebalance le rôle du musicien qui ne répond que sporadiquement avec son instrument.

Ashley Chen suit ses études au CNSMDP de Paris de 1994 à 1999. Après une création avec Thomas Duchâtelet, il part à New York pour intégrer la Merce Cunningham Dance Company de 2000 a 2004. Il retourne ensuite en France et joint le Ballet de l’Opéra de Lyon, où il est interprète des pièces de chorégraphes hétéroclites : Christian Rizzo, Angelin Preljocaj, Philippe Decouflé, William Forsyth, Russel Maliphant, Mathilde Monnier et Trisha Brow. En 2006, il quitte le ballet pour travailler avec des chorégraphes à travers l’Europe: John Scott et Liz Roche à Dublin, Michael Clark à Londres, Jean-Luc Ducourt et Michèle Ann de Mey à Bruxelles, Philippe Decouflé et Boris Charmatz en France. En 2002, Ashley Chen chorégraphie We’re all grown up now ! à New-York. Un an après, il monte avec Marisela Lagrave I’m not a Gurrel!, vidéo-danse, filmée dans l’état de New-York. En 2008, il créé avec le collectif Loge 22 I meant to move à Lyon. Ashley Chen fonde la compagnie Kashyl en 2012.

Studio Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville, 75020, Paris
Métro Place des Fêtes / Métro Télégraphe
Réservations : 09 71 34 23 50 ou info@leregarducygne.com